Attaque contre l’hôpital de Milot : Ariel Henry réclame l’ouverture d’une enquête

Le premier ministre Ariel Henry dit condamner les attaques criminelles perpétrées contre l’hôpital de Milot. Le chef du gouvernement appelle à l’ouverture d’une enquête pour identifier et sévir contre les auteurs de ces actes.

Le premier ministre Ariel Henry qualifie d’actes barbares et répréhensibles les attaques perpétrées le 1er novembre 2021 contre l’hôpital Sacré Cœur de Milot.

 Ces actions sont l’oeuvre d’individus armés, dénonce le chef du gouvernement, soulignant que  de tels actes barbares et répréhensibles ne visent qu’à semer l’anarchie dans notre milieu et à mettre en péril les vies et les biens.

Le chef du gouvernement exige une enquête en toute urgence pour poursuivre les criminels et les déférer par-devant la justice, conformément aux lois de la République.

Djenyka PIVERGER
pdjenyka@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *