République Dominicaine : suspension du programme de visa pour les étudiants haïtiens

Les autorités dominicaines décident de suspendre le programme de

 visa pour les étudiants haïtiens. Cette décision intervient suite aux déclarations du ministre haitien des affaires étrangères,Dr Claude Joseph autour de la recrudescence des actes de criminalité à Saint-Domingue.

Les autorités dominicaines suspendent le programme de visa pour les étudiants haïtiens. En effet, les violons semblent ne pas s’accorder entre les deux pays. 

Cette mesure ne laisse pas insensible des étudiants de l’université d’état d’Haiti.  Alcide Francklin, un étudiant en anthropo-sociologie à la faculté de l’ethnologie est très critique face à cette nouvelle décision. « Les jeunes haïtiens ont le droit d’aller étudier dans n’importe quel pays à travers le monde. Ce n’est pas seulement en république voisine », reagit-il.  » Nos frères ne sont pas des barbares ni des cancres. Je vois dans cette décision trop d’émotion » ajoute l’étudiant en 2eme année à cette entité de l’ueh.

 » Suspendre le service des visas pour les étudiants haïtiens n’est pas en faveur des haïtiens ainsi que les dominicains « , de l’avis de Willems Joseph, un autre étudiant à l’université d’état .  » L’Etat Haïtien ne dispose pas d’assez espace  universitaire pour ces flux de jeunes qui laissent l’école classique. De plus, ces jeunes qui vont étudier en terre voisine participent à l’enrichissement de leur économie « , soutient M. Joseph. 

Ces jeunes universitaires ne cachent pas leurs critiques vis-à-vis de l’Etat haïtien. Ils dénoncent les politiciens haïtiens qui ne font rien pour pallier à ce fléau. « Nou sou pant lan. Nou prèske tonbe nan abim nan » déclare Francklin Alcide. L’heure est vraiment venue pour que nous prenions notre destin en main, clame-t-il.

Haïti détient la plus faible offre universitaire dans la Caraïbe. Une situation qui oblige nos jeunes à laisser le pays en vue de s’installer en territoire voisin pour obtenir un diplôme universitaire. La capacité d’accueil et la  qualité de formation dispensées à l’université publique seraient à la base de la ruée des étudiants haitiens vers les facultés dominicaines.

Laurore Michel, Audience FM
michelaurore90@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *